La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3439 commentaires – Dernier ajout le 25/02/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

31 mai 2015

Tout n’a-t-il pas sa raison d’être.


Ci-dessous des extraits de Patel et de la dite médium de Babuji entre fin avril et début mai 2015, où il ressort une fois de plus que :

  • Les changements survenus depuis la mort de Chari ne plaisent pas à tout le monde 
  • L’harmonie est loin d’être parfaite au sein de la Mission Egotisme et jalousie sont toujours monnaie courante 
  • La croissance de la Mission redevient un objectif essentiel 
  • Son expansion doit faire basculer le monde vers la spiritualité au moyen d’un gigantesque égrégore 
  • Pour l’instant cette expansion se mesure à l’aune de l’édifice en cours de construction à Hyderabad 
  • Les critiques sont inadmissibles parce que tout est voulu par Chari et la hiérarchie des maîtres, à savoir Patel et la dite médium


“Kamlesh bhai stated that he was disturbed that abhyasis are in the habit of criticising. He said that we are a family and we should be able to speak to each other and find a solution as we all do within any family. He spoke of criticism that he hears on the many changes that have occurred since the mahasamadhi of beloved Chariji and boldly stated that each and every action is in accordance with the wish of the Hierarchy of Masters.” (Echoes of India, numéro special de mai 2015)

La "médium" de Babuji a dit : « Même si l’harmonie ne règne pas forcément au sein du Sahaj Marg, comme en toute autre voie, un effort est fait ; ici, un travail important s’accomplit, il prépare ce futur prometteur pour l’élévation de l’humanité. » (Whisper 28 avril 2015)

La "médium" de Babuji a dit : « Cet édifice somptueux qui se construit à Hyderabad sera le chef d’œuvre architectural de la Mission Sahaj Marg, mais aussi et surtout un haut lieu de la spiritualité qui restera dans le temps et surtout dans les cœurs par son action vibratoire sans précédent. Nous ne pouvons que nous en réjouir et adhérer pleinement à ce gigantesque projet dont les bases sont déjà bien implantées. L’histoire de notre belle Mission s’inscrit dans le temps ; heureux sont ceux qui s’investissent au service des Maîtres, pour son épanouissement et son expansion dans le monde. » (Whisper 29 avril 2015)

“Later in the evening, he [Patel] was mentioning that criticising arises out of an attitude that “My point of view is better.” It is also a manifestation of ego.” (30 avril 2015)

La "médium" de Babuji a dit : « Aucun effort n’est vain, tout n’a-t-il pas sa raison d’être ». (Whisper 2 mai 2015)

Patel a dit : “Don’t be little yourself by criticising others. You will be hurting and poisoning yourself.” (3 mai 2015, entre Lucknow et Sitapur)

La "médium" de Babuji a dit : « Rien n’est jamais simple, et pourtant des réalisations grandioses existent ici-bas. Des hommes, par un travail acharné, ont construit des édifices sacrés dont la gloire défie le temps. Ce haut lieu tant admiré en Inde [Taj Mahal] est le fruit lui aussi d’un amour peu commun. Tu compares ce qui se construit à Hyderabad à cet édifice dont la beauté a toujours fasciné. Ce lieu en effet sera très chargé et il répondra aux attentes de tous, nous y veillerons. Notre Mission n’a pas fini d’étonner ; elle se déploie dans le temps et elle atteindra un jour le point culminant de son action. » (Whisper 3 mai 2015)

“He [Patel] said that everyone is working very hard, but the moment someone else gets more importance they become insecure and then they start fighting.” (11 mai 2015, à l’aéroport de Barcelone)

“The second idea Kamlesh bhai developed was the importance of the collective (...) : without ‘us’ egregore is not possible. And as Babuji puts it, so nicely, ‘I need help from you all.’ Imagine the great Master asking us for help, and what sort of help is he asking for? (...) Because with such an attitude, practising, I am able to create a certain vibratory level, and when so many individuals come up together like that it creates an egregore. According to him, when a certain vibratory level will be reached on this planet, when that tipping point is reached, the mutation will happen automatically.” (15 mai 2015, Heartfulness Seminar, Lyon, France)

Comment s’extasier sur une Mission sensée favoriser l’élévation de l’humanité quand règnent en son sein l’arrogance et le mépris, l’égotisme et la jalousie, comme partout ailleurs ?
Comment croire à son expansion dans le monde quand on n’a qu’un édifice en construction à faire valoir ?
Comment faire confiance à une "hiérarchie des maîtres", quand elle est phagocytée par Kamlesh Patel et la dite médium de cette soi-disant hiérarchie ?
De quel droit transformeraient-ils unilatéralement le monde ? De quel droit décideraient-ils de ce qui est bon pour nous ?
D’autant que notre monde actuel si imparfait soit-il n’a peut-être rien à envier à un monde régi par une pseudo-spiritualité spiritiste.

A cela, la médium n’a qu’une réponse et c’est la phrase qui tue : « Tout n’a-t-il pas sa raison d’être », sans point d’interrogation évidemment.


Elodie
    

2 commentaires:

Claude a dit…

La carotte : “Needless to say, when we offer our service to the great Masters and their Mission, in the right spirit, the rewards are immeasurable.” (Bulletin No: 2015.54 – Tuesday June 2, 2015 Heartfulness Institute)

Alexis a dit…

Heartfulness meditation, le nouveau visage du Sahaj marg