La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3439 commentaires – Dernier ajout le 25/02/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

2 novembre 2014

Hyderabad, future Capitale du Sahaj Marg ?

ENGLISH TRANSLATION

Un nouvel article d’Alexis :

Sous le nom de code Kanha Shanti Vanam (Kanha = Lord Krishna, Shanti = Sérénité, Vanam = Forêt), on trouve 4 organisations caritatives (section 25 company) aux noms très proches, dirigées chacune par des trios différents, mais toutes situées à Hyderabad ou dans ses environs : Kanha Shanti Vanam (KSV) créée le 10 novembre 2009, Yashoda Kanha Shanti Vanam (YKSV) et Radha Kanha Shanti Vanam (RKSV) créées toutes 2 le 10 février 2010 et enfin Devaki Kanha Shanti Vanam (DKSV) créée le 12 mars 2010.

VS Mallick, codirigeant de KSV, s’annonce comme précepteur SRCM, directeur du projet caritatif KSV depuis juillet 2008, créateur d’un énorme campus d'environ 500 acres (200 ha) autour d’un Ashram et d’une colonie qui l'entoure pour les membres de l'Ashram. Ulhas Rao Kumble, autre codirigeant, est le Zone-in-Charge SRCM de la métropole d’Hyderabad.

Informations à rapprocher de ce qu’on pouvait lire sur un website immobilier : Dans la grande banlieue d’Hyderabad (Andhra Pradesh), la SRCM possède 300 ha (750 acres) à Thimmapur, à 20 km au sud de l’aéroport international Rajiv Gandhi de Shamshabad, sur la Bangalore National Highway NH7.

RKSV et YKSV sont créées le même jour, l’une sur le Campus SRCM de Tumukunta (Zonal ashram), à Shamirpet dans le district de Ranga Reddy, l’autre au 36 Jubilee Hills à Hyderabad. Un mois plus tard la 4ème et dernière se situe au 66 Jubilee Hills, toujours à Hyderabad. L’un de ses dirigeants n’est autre que Madhu Kothapalli.

Parmi les 12 dirigeants de ces 4 organisations caritatives, plusieurs sont d’importants entrepreneurs. Anantha Kumar Dommety dirige Trans-Domain Solutions depuis juillet 2002 (http://www.transdomain.com). Siva Rama Mallick Vadlamani (VS Mallick) dirige Intense Technologies depuis août 2009 (http://www.in10stech.com). Rajasekhar Kotagiri dirige Nano Natrium Hydrogen Power (NNHP) depuis mars 2013 et Madusudanarao Kothapalli dirige Leiutis et autres sociétés pharmaceutiques, on l’a déjà dit (http://www.leiutis.com). Trois de ces entreprises sont présentes à la fois en Inde et aux Etats-Unis.

Le projet “Kanha Shanti Vanam” de Chari :
Novembre 2010 : “On arrival at the Hyderabad International Airport on the 11th morning, Master proceeded to the site of Kanha Shanti Vanam project, about 20 km. away. He appeared tired but cheerful as he walked into the small but beautiful cottage built under and around a tree.” (Echoes of India, janvier 2011)
Août 2011 : “On arrival Master proceeded to Gachibowli to carry out the registration formalities for the Kanha Shanti Vanam project.(…) On 19th August, after morning satsangh, Master met the Kanha project team and reviewed the  documentation.(…) On 20th August after breakfast, Master left for Kanha Shanti Vanam. The land has been cleared, fenced and papaya, maize and paddy have been planted. A small cottage has been built around a tree. Master sat outside and reviewed a sketch of the land. Master conducted the first satsangh at the site and also permitted the holding of regular Sunday satsangh henceforth. He went around the property and appreciated the way it was being maintained. He then returned to Br. Madhu Kothapalli's residence for lunch and rest.” (Echoes of India, novembre 2011)
Juin-juillet 2012 : "He had planned to visit Hyderabad as the Kanha project was going very well and he wanted to do the registration work himself.(…) As he could not go to Hyderabad, he had invited the volunteers of the Kanha project to Gayatri on June 6th and had a long meeting with them and then gave them all gifts and congratulated them for making this project successful.” (Echoes Oceania, juillet 2012)
Juin-juillet 2013 : “Master has been taking a keen interest in the land records relating to the Brahmand and Kanha projects as a result of which a new energy seems to have come into this effort. (…) A large scale model of Kanha Shanti Vanam was brought by the Hyderabad team and Master looked at it in great detail. He was impressed with the model and proudly called many abhyasis to see it and explained the various features to them.” (Echoes of India, septembre 2013)

Nous voilà donc plongés au cœur de l’un des projets de colonies, enclaves et lieux de vie de Chari. Il semble que le premier d’entre eux concerne Hyderabad et ses environs dans l’Andhra Pradesh, à tel point que le Babuji de Whispers annonce que la SRCM siègera à Hyderabad dans le futur.

Un Whispers de Babuji en date du 9 septembre 2014 à 10h : « (…) Ce haut lieu de la Mission en devenir (Hyderabad) aura une place de choix, il deviendra le phare, le point attractif de cette mission en connexion parfaite avec tous les autres centres de la mission en ce monde. (…) »

La SRCM s’est transformée en agence foncière et immobilière. Le principe est simple : des Comités de projets immobiliers cherchent les bonnes affaires et les montages juridiques et fiscaux les mieux adaptés. Ensuite, ils créent des sociétés de droit privé qui achètent le foncier et revendent ensuite des parcelles de la colonie aux abhyasis pour couvrir l’acquisition du foncier, la construction d’un ashram, d’un cottage pour le maître, voire d’éventuels bénéfices.

Sous le nom de code « Kanha Shanti Vanam » à Hyderabad, pas moins de 4 organisations dites « caritatives » ont été mise en place pour gérer ce projet de lieu de vie, avec 12 dirigeants dont une bonne part d’investisseurs et entrepreneurs…

Alexis

A lire aussi :
Une petite entreprise qui ne connaît pas la crise

7 commentaires:

LéA a dit…

Pour info, Shantivanam (la forêt de la paix) est un monastère bénédictin appelé aussi Saccidananda Ashram. Il est situé dans le village de Tannirpalli, au bord de la rivière Kavery (District de Tiruchirapalli au Tamil Nadu).
Shantivanam a été fondé en 1950 par le prêtre français Jules Monchanin et le moine bénédictin français Henri le Saux qui voulaient construire un pont entre hindouisme et christianisme, entre l’Evangile et la Bhagavad Gîta, les Upanishads et le Vedanta.
C’est ainsi que ces moines chrétiens devinrent aussi des sannyasins hindous sous les noms de Parma Arupi Anananda et de Swami Abhishiktananda.

Anonyme a dit…

Une belle illustration du projet architectural de Kanha Shanti Vanam qui reprend le symbole ésotérique des whispers avec un cœur et une étoile en son centre sur http://www.k2india.com/projects_detail.asp?id=pr_kanhashantivanamhyderabad&cat=5

Anonyme a dit…

L'image du projet montre que la mégalomanie des Gourous de la Sriram n'a pas de limites

Claude a dit…

Whisper Mardi 31 mars 2015 – 10 h : « Les Maîtres du passé réunis posent leurs regards sur ce grand œuvre qui s’édifie à Hyderabad. Là sera le haut lieu du Sahaj Marg où s’accompliront de grandes choses sous l’impulsion du Maître actuel, Kamlesh Patel. (…). Rien n’est trop beau pour célébrer la grandeur de cette voie spirituelle telle qu’elle sera perçue dans le futur. Des précédents ont ainsi marqué ce monde ; pourquoi le Sahaj Marg ne pourrait-il le faire lui aussi dans le cadre qui lui est propre ! (…) De grands édifices de par le monde racontent celle de cette humanité, et cela sous ses différentes formes (…). Oui, ce site sera visité et apprécié, il sera hautement chargé, cela par grâce divine (…). »
Le 10 avril : Patel parle du projet d’Hyderabad comme de « la Mecque du Sahaj Marg ».

Anonyme a dit…

Des nouvelles du Kanha project :"(...) On Sunday the 26th of April the statue of Babuji Maharaj was finally installed, under the supervision of beloved Kamlesh bhai. On its own, it stands at thirty feet, and it is a true work of art. The face is so expressive and serene, and the fine hand-beaten work is lifelike in its detail. It is made of an alloy of five metals, and approximately one hundred sheets of metal cast from moulds made from the clay original were welded seamlessly together. The statue weighs thirteen tons.(...)"

Anonyme a dit…

Madhuvanam Real Estate et la société Sahaj Kalyan Gruha Pvt. Ltd. vendent un complexe de 1000 appartements sur 1.089 million sq ft des terres de Kanha Shanti Vanam, près d’Hyderabad, sur http://madhuvanam.com/about.html

Alexis a dit…

Kanha shantivanam, phare du Sahaj marg ?
- Nom de code : Kanha shantivanam
- La Mecque du Sahaj marg
- Madhuvanam real estate
- Foncier : les colonies et lieux de vie de la SRCM
- Patrimoine : les biens matériels de la Mission