La Shri Ram Chandra Mission n'est pas la seule organisation à proposer des méthodes de méditation. La transmission dont elle est si fière se traduit souvent par un asservissement qui fait perdre tout repère et isole inéluctablement l'individu de son environnement.
La Shri Ram Chandra Mission a été classée comme secte dans un rapport parlementaire français. Avant d'adhérer, informez vous !

438 articles – 3447 commentaires – Dernier ajout le 10/06/2017

“Take criticism seriously, without anger or sadness. Use it for correcting yourself, and welcome it.”
Kamlesh Patel (1/04/2015)

1 novembre 2012

Le maître, le précepteur et le disciple

ENGLISH TRANSLATION

Que fait un chercheur spirituel ? Il entreprend un long voyage à la recherche de son Dieu intérieur.
Que propose le Sahaj Marg ? Une accélération du processus : la réalisation rapide de « l'union avec la source divine (…), dans le cadre d'une vie familiale et professionnelle normale. »
Le Raja-yoga de Patanjali comporte huit étapes. Dans le Sahaj Marg, Babuji occulte les six premières et commence avec la méditation (dhyana), dans le but d’atteindre le plus rapidement possible la dernière (samadhi), c’est-à-dire la fusion avec le Dieu intérieur (laya avastha), l’absorption dans l’absolu, le divin de la Région centrale ou Monde lumineux (brighter world).
Comment procède-t-il ? Babuji développe la méditation silencieuse du cœur de Lalaji, dans laquelle la relation entre le disciple et son maître devient cruciale, ce dernier étant responsable de la progression spirituelle de son élève. C’est le gage de la rapidité du résultat.
Ce faisant, le Sahaj Marg introduit un maître intermédiaire entre le chercheur spirituel et le divin. Il y a donc intrusion d’un être vivant extérieur jusqu’au fin fond du cœur de l’aspirant spirituel, avec tous les risques liés à une telle pratique. Babuji ne s’y est pas trompé, en ajoutant que « Mieux vaut ne pas avoir de guru du tout que d'avoir un mauvais guru. »

Les abhyasis du Sahaj Marg ont choisi leur maître, Babuji. En revanche, ils n’ont pas choisi leur précepteur. Le précepteur est nommé par le maître et lui sert en théorie de canal pour démultiplier son action auprès d’un grand nombre de disciples. Tant que Babuji a travaillé directement avec ses disciples, il ne semble pas y avoir eu de problèmes.
Force est de constater que les choses ont commencé à déraper dès que Babuji a dû se servir de précepteurs. Comme le rappelle Alexis, d’après les sources de la SRCM, Babuji à la fin de sa vie avait 3 000 disciples et 180 précepteurs. Si l’on en croit son petit-fils Sharad et S.C. Kishore, Babuji conscient des difficultés aurait même cessé de nommer des précepteurs et interdit qu’on en nomme après lui.

Que s’est-il passé ? D’une part, les abhyasis choisissaient leur maître, Babuji, mais pas leur précepteur. D’autre part, certains précepteurs n’ont pas répondu aux attentes de Babuji, développant des méthodes alternatives et profitant de leur pouvoir sur les abhyasis à des fins personnelles, comme le dénonçait le Docteur K. C. Varadachari en 1970.
L’intrusion jusqu’au cœur du disciple d’un être vivant extérieur animé d’intentions impures s’est avérée catastrophique. La progression spirituelle des abhyasis s’est ralentie dans le meilleur des cas, a complètement disparu le plus souvent. Une caste de petits potentats locaux a émergé et s’est installée entre Babuji et ses disciples, profitant de leur influence sur les autres pour acquérir un semblant de pouvoir.
Depuis, cette caste n’a cessé de se renforcer. Comment les contrôler et éviter les abus ?
Chari annonce qu’il a plus de 3 000 précepteurs aujourd’hui et il s’avère aussi critique vis-à-vis d’eux que le fut Babuji en son temps, même s’il n’a jamais voulu limiter leur nombre et surtout s’il rend les abhyasis responsables de leur absence de progrès, dans un formidable retournement de responsabilités.
Le Sahaj Marg, méthode spirituelle modernisée de Babuji, fonctionne peut-être très efficacement tant que le maître reste en relation étroite avec son disciple. Elle devient extrêmement dangereuse dès lors qu’un troisième larron s’immisce dans la relation. Le Sahaj Marg originel n’est pas accessible au plus grand nombre, sa limite est constituée par le nombre de disciples que le maître peut guider directement, sans intermédiaires.
Les premiers disciples de Babuji, comme Kasturi ou Varadachari, ont bénéficié de tous les bienfaits du Sahaj Marg, accédant rapidement à la fusion avec le divin. Les abhyasis d’aujourd’hui stagnent spirituellement, à l’exception d’une élite qui a la chance d’approcher le maître.

La caste des précepteurs et toute la hiérarchie érigée au fil du temps font barrage aux abhyasis. Consciemment ou non, personne n’est dupe. Tous les moyens sont bons pour se rapprocher du maître, Babuji hier ou Chari aujourd’hui, afin d’espérer enfin une progression spirituelle.
Pour cela, il faut soit progresser dans la hiérarchie, soit se démarquer pour se faire remarquer. La concurrence est forte, c’est une véritable compétition, une lutte entre abhyasis qui s’instaure.
Comment montrer son plus grand amour pour le maître que les autres ? A cela Chari apporte une réponse simple : il faut « obéir au Maître et servir la Mission ». Obéir et Servir, tels sont donc devenus aujourd’hui les tenants et les aboutissants de la méthode spirituelle du Sahaj Marg.

Où donc est passé la quête initiale du chercheur spirituel de la lumière divine qui est en lui ? Oubliée en route, sans que personne ne s’en émeuve, elle a été détournée à d’autres fins qui n’ont plus rien de spirituel. Le maître et le précepteur se sont interposés, interrompant définitivement la relation directe avec le Dieu intérieur. Le maître et sa hiérarchie se sont accaparés l’obéissance et le service de leurs adeptes à des fins personnelles.
Entre temps, le chercheur spirituel est passé du statut de disciple à celui d’adepte sans s’en apercevoir.
Le Sahaj Marg n’a finalement tenu aucune de ses promesses spirituelles.
Incroyable mais vrai, personne ne s’en émeut et tout le monde s’en satisfait.

Elodie

20 commentaires:

Elodie a dit…

N'hésitez pas à lire le dernier message de 4d-Don, notamment le post de Michael reproduit ci-dessous :


The problem Babuji created with Sahaj Marg is his destruction of the tradition in Sufism that allows a spiritual teacher to have peers. His claims of "Special Personalities" and dependence on a single human being for spiritual wisdom only serves to demean aspirants and put whoever is the reining Master of SRCM in a position of absolute power, which of course results in absolute corruption - as we have seen.

I studied Sufism for a while when I left SRCM. In fact I corresponded with and met Lewellyn Vaughan Lee. I spend some time with a 100 year old Sufi who was a direct disciple of Lalaji's.

I've subsequently lost interest in Sufism as there is far too much male based hierarchy imposed upon it. Other than Irina Tweedie, name one widely acknowledged female Sufi teacher...

What I found intriguing about Sufism, however was Sufism's roots which pre-date Islam. Mohammed embraced these wandering mystics as his own and they became a part of Islam. It is likely that these mystics were of the same tradition as the Magi who visited Jesus at his birth. Prophet Daniel of the old testament was of the Magi tradition. The Magi were far closer to Shamans than any formal religion or spiritual practice.

These ancient mystics touched literally every religious movement if not inspired them. Pieces of this ancient knowledge still exists. Pieces of it can be found scattered in Shaman traditions whic can be found in every culture in some form or another.

I have found little or none of the remnants of this ancient wisdom in the established religious and spiritual practices. It simply cannot exist there as this knowledge empowers the individual and these organizations seek to dominate and control the masses.

Babuji was correct in stating that a spiritual path can be found in the life of a householder. He failed to offer a practical and meaningful system that empowers a householder to be on that path however as what he established was yet another hierarchical system that forces the "masses" to forgo their own journey and rely on spiritual blessings bestowed upon them by an exclusive and singular master.

Elodie a dit…

Un commentaire de Triple Gem posté sur le blog de 4d-Don :

Hi Don!

Once again, Michael is right, and once again, good points! Thank you.

I studied/practiced with a sufi group after I left Sahaj Marg, briefly. Being a woman, I didn't like the way women seemed oppressed either.

I was diminished, controlled and oppressed by Sahaj Marg preceptor, guru and system so after that, if anything resembled that - it was pretty much over for me.

Thankfully, I am no longer a seeker - "I am the Master of my fate; I am the captain of my soul."
Instead of having some false goal and working for some vague notion of the "upliftment of humanity" now I devote my extra time and energy helping the sick – (people dealing with AIDS), the elderly and the neglected youth.

Someone tell the old man that this former abhyasi is helping people with AIDS, and not his diabetes.

People believe the preceptors are helping people. Let me just say the way I see it, the preceptors are only really only helping the "guru." The Guru uses the preceptors.

In my opinion, this organization stinks from the top down.

I am all for taking back your power.

Well, that's my rant for today.

Is he dead yet?

Elodie a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
4d-Don a dit…

Elodie...

Tania Stanwood a laissé ce commentaire à ton article sur mon blog.

http://www.blogger.com/comment.g?blogID=18629795&postID=2096929760269539826&isPopup=true


Tania Stanwood said...

Very good post, I found it to be very insightful. I am currently reading Reconnecting With Your Soul by Susan Christopher. It is a book/workbook and getting back to your "God-Self" and how to then manage the more powerful and transcendent Energy. I found it at http://reconnectingwithyoursoul.com, and then posts like this one really help with the process of understanding! Thanks for this post!


Fri Nov 02, 01:40:00 PM

Alexis a dit…

Sans rapport avec les débats, une suite pour les effectifs de la SRCM : Une croissance fulgurante.
Encore que, on retrouve ici la « caste des précepteurs » décrite par Elodie, sa croissance et la nécessité pour Chari de multiplier les échelons hiérarchiques…

4d-Don a dit…



Michael said...

Elodie has eloquently pointed out one of the biggest flaws created with Sahaj Marg, Preceptors. The existence of them are the glaring evidence of a man intent on expanding his influence to the masses to create a power base. For what reason Ram Chandra of Shahjahanpur desired a power base, we will never know.

Preceptorship is founded on a principle that any individual of a Master's choosing can be, in 3 face to face sittings with him, made to channel the "transmission" of a living Master, extending his reach, so to speak to a broader audience.

This is nothing more than a blatant power hierarchy. This is not spirituality, there is NOTHING natural about this.

Thank you Elodie for such a thoughtful analysis!


Michael

Elodie a dit…

Bonjour à toutes et tous,
Je voulais faire un petit complément à mon dernier message pour éviter d'éventuels quiproquos : je ne considère évidemment pas que tous les précepteurs sont malhonnêtes. Beaucoup sont animés des meilleures intentions, mais certains sont juste incompétents, d'autres succombent à des intérêts très matériels (domination de l'abhyasi, pouvoir personnel,etc.).
Sur les 3000 précepteurs de Chari, peu nombreux sont les bons précepteurs. Mais quand on a la chance de tomber sur un bon précepteur, toutes les promesses de la méthode de Babuji sont au rendez-vous. C'est juste rarissime aujourd'hui.
Bien affectueusement,
Elodie
PS pour Michael : merci mais je n'ai fait que reprendre tes arguments et les développer.

Anonyme a dit…

Tout à fait d'accord pour les précepteurs - Et cela ramène au pouvoir - Les occidentaux ont un gros problème avec ça - Souvent, ils compensent leurs blessures inconscientes par une forme ou une autre de pouvoir pour tenir debout -
Babuji disait qu'être précepteur n'était pas du tout un signe d'une évolution avancée - C'est juste un service, peut-être une occasion d'évoluer convenant à leur cheminement - Mais dans les faits beaucoup sont pris inconsciemment dans le piège et les abhyasis font souvent une projection sur eux qui renforce le mécanisme - Mais il est vrai que ceux qui ne sont pas pris dans ces pièges peuvent bénéficier pleinement de la méthode de Babuji -

Elodie a dit…

Bonjour Anonyme,
Je suppose que vous êtes la personne avec qui j’ai engagé la conversation sur Babuji. Si cela ne vous dérange pas de signer vos posts (d’un nom d’emprunt si vous souhaitez conserver l’anonymat), cela aiderait tout le monde à suivre et je serais assurée de m’adresser à la même personne.
Je constate que si nous sommes en désaccord sur Babuji, nous semblons nous rejoindre sur le cas des précepteurs mais aussi sur l’aspect du « pouvoir », ce que je n’imaginais pas de votre part.
Je vais me permettre une autre remarque, j’ai le sentiment que vous sous entendez souvent des choses que vous n’expliquez pas. Soit on les devine, soit on passe à côté de ce que vous voulez dire en ne comprenant pas. Exemple typique ici avec votre phrase « ils compensent leurs blessures inconscientes ». Votre propos m’intéresse, j’imagine des choses, mais sont-elles bien les mêmes que celles que vous avez en tête ?
Pour ma part, je pense que leurs blessures proviennent de la pression qu’exerce Chari sur eux afin qu’ils fassent sans arrêt de nouvelles recrues, en les culpabilisant sans cesse. Est-ce bien ce que vous pensiez, le piège dont vous parlez ? De même la dernière fois quand vous m’avez traitée de réactionnaire et supposé que tout cela était dû à mes souffrances personnelles, si j’ai bien compris ce que vous vouliez dire. Alors merci d’exprimer le fond de votre pensée plutôt que de me laisser imaginer, c’est plus facile pour entamer une discussion.
Je partage tout à fait la conception exprimée par Babuji (mais rappelée aussi par Chari, même s’il fait le contraire en réalité) que le précepteur est au service du Sahaj Marg, un canal de transmission de l’énergie du maître vers le disciple. Je suis peut-être un peu plus partagée sur leur absence d’évolution spirituelle. S’il n’y a pas strictement besoin de « compétences spirituelles » (excusez moi, mon terme est mal adapté), mais plutôt de capacités d’écoute, de transfert, etc., cela ne fait pas de mal d’avoir en face de soi une personne spirituellement avancée.
Je reviens sur le point de notre désaccord, à savoir la désacralisation de la méthode de Babuji, j’espère que vous avez maintenant compris que je ne la rejette pas totalement. Elle fournit de merveilleux résultats tant qu’on a affaire au maître directement ou à un bon précepteur. Ce que je critique, c’est sa volonté de parvenir rapidement au résultat et ceci pour tout le monde, car en faisant cela il a ouvert la voie à la multiplication des précepteurs, donc de beaucoup de mauvais précepteurs. Ce faisant, la plupart des abhyasis ont cessé de progresser spirituellement, le contraire de ce que souhaitait Babuji.
Auparavant, le chercheur spirituel était en contact direct avec le divin sans l’aide d’un maître, même s’il ne progressait que très lentement. Aujourd’hui, on empêche son contact direct avec le divin en lui imposant un précepteur malhonnête, il ne progresse pas et a perdu tout contact avec Dieu. Alors où donc est la spiritualité ? La méthode de Babuji fonctionne très bien à petite échelle, elle échoue dans son universalisation.
Et puis, soyons honnête jusqu’au bout, mon dernier reproche à Babuji, c’est sa volonté de considérer que sa méthode était unique et amenée à remplacer toutes les autres.
Bien affectueusement,
Elodie

Anonyme a dit…

Oui, c’est le même anonyme – Ceci est le dernier post que je vous adresse car il ne m’apparait plus opportun de continuer cet échange – Désolé que vous ayez ressenti que vous étiez traitée de réactionnaire – ce n’était pas le propos – cela illustre bien qu’il est difficile d’échanger – Par blessures, ce qui est sous-entendu, ce sont les souffrances que tout être humain porte en lui, le plus souvent inconsciemment – et qui se mêlent inévitablement à sa recherche spirituelle -
Mon propos était juste de vous dire que voir ce qui ne fonctionne pas est juste, mais entrer dans le jugement n’amène à rien – La critique est facile, l’art est difficile, dans tous les domaines – Finalement, chacun fait ce qu’il peut et est libre de continuer ou non dans ce chemin ou dans un autre – Le plus important est de trouver le sien - Il y a beaucoup de cheminements spirituels, et aucun n’est libre de l’erreur quand il s’exprime dans l’humain, comme le démontre l’histoire de l’humanité – Mais à travers tous ces chemins, il y a toujours une proportion d’êtres, connus ou non, qui parviennent à évoluer et inspirer les autres - Il est aussi certain que chacun est aidé par l’Initiateur de ces cheminements, y compris à travers les erreurs qui sont commises et qui amènent fatalement de la souffrance – Ce qui ne veut pas dire qu’il faut cautionner ou occulter ces erreurs -
Avec tous mes meilleurs souhaits pour vous.

4d-Don a dit…

Anonyme...

Vous dites: Et cela ramène au pouvoir - Les occidentaux ont un gros problème avec ça -

Vous repetez ce qu'ils vous disents.
Et, cela laisse sous-entendre que les "orientaux" eux n'ont pas de problèmes avec "LE POUVOIR"??

En realité, "les orientaux" veulent le pouvoir des OCCIDENTAUX ... Ils veulent nos terres et notre technologie, nous ne désirons pas leurs RÉALITÉ !!

C'est un généralization qui n'est pas vraie du tout!!

Les "elus" de religions orientaux les (vous) ont convaincus qu'ils sont des "hommes-dieu" et ils (vous) sont toujours esclaves de ces mensonges religieux. Le SRCM et le Sahaj Marg(tm) joue avec la vie des "adhérants", afin de plus les "enchainer" intellectuellement, et leurs enlever leurs trésors materiels ... qui devrait aller à leurs familles ou aux pauvres...

Les "occidentaux", grace à de gens bien courageux (philosophes, hommes (et femmes) de science, prêtres, moines, etc...), ont libérer le peuple de l'esclavage religieux parvenant de religions bien corrompus (Vatican) en ont engendrés la "REFORMATION Protestante".

La religion perds son pouvoir d'esclavage intellectuel, et entre la science et la technologie ...

Les orientaux sont encore sous les bottes de leurs Maitres mediévales. Et certains d'entre eux sont toujours aux niveau des "croisades" ... (Islam?)

Nous, les occidentaux, nous sommes face au POUVOIR de la Nature et de nos inventions scientifiques et technologiques.

Et notre "pouvoir" divin, est dans notre "être" ... dand tout notre "être", pas seulement dans notre coeur, sous forme de "lumière" (qui est encore de la MATIÈRE)... Nous, les occidentaux, sommes Esprits, pas lumière, ni matière!! Et cet "esprit" occupe notre "être au complet" (cervaux, coeur, etc...). Et cet esprit est plus grand que la personne... Esprit est UN, et occupe tout ESPACE en tout TEMPS.

Les "spiritistes" (spiritualistes) orientaux (et leurs disciples occidentaux) sont encore au niveau de fantaisie spiritistes parvenant de: "messages des esprits des morts" ... Ce sont des mensonges!! Ce n'est pas du POUVOIR mais de l'esclavage, de la fantaisie ... ou les abhyasis donnent leur "pouvoir" intellectuel (et leurs sou(s)) et matériel aux charlatans, s'agenouillant devant leurs mensonges et leus fantaisies comme des IDOLATRES. C'est pour ceux et celles qui croient encoure aux contes de fées.


Ce n'est pas la RÉALITÉ (à L'aurore).


Venez faire face à la REALITÉ (la vraie) qui fait preuve de vraie POUVOIR ... La magie de LA VIE est plus spirituelle et moins "SPIRITISTE" que la SRCM et leurss messages d'une Médium(e) anonyme (qui se cache), parvenant des esprits des morts, de la mère ou de l'épouse de Chari ainsi que d'autres "esprits (soit-disants) élevés" ... ainsi que des "êtres de Lumière" (des fantaisies) ... La lumière n'a pas de "conscience"!! Elle consiste de "photons"...

TOUT EST ESPRIT!! La lumière n'est pas plus "esprit" que la matière.

Dieu, s'il existe, CE n'est pas un MALE, ni une PERSONNE, C'EST UN, esprit et TOUT ... pas seulement une LUMIÈRE ... Mais TOUT!!

Le Sahaj Marg de Chari vous enseigne des Mensonges et vous les enseignez aux enfants ... vous enlevez le pouvoir divin des enfants et vous le donnez aux HOMMES occidentaux ... C'est bien dangéreux et nous guettons... nous sommes "en garde" !!

Retournez vers votre POUVOIR interieur, votre divin ... Le Sajaj Marg, c'est du mensonge de L'extérier!! Du Matérialisme et de l'idolatrie!!


Don ...

Anonyme a dit…

"Et cela ramène au pouvoir - Les occidentaux ont un gros problème avec ça"

different groups have different focus. Only in PR Rajagopalachari's group will you find people concerned with ego and power: A very telling story. This simply does not exist elsewhere: why?


"le précepteur est au service du Sahaj Marg"

if he is of the lowest level, he should be serving mankind, shouldn't he? If he is of the highest level, he would be serving God. But what to think about those serving the 3Ms, i.e. themselves?

Elodie a dit…

Bonjour à toutes et tous,
Dear Anonymous,
Je crois que tous les mouvements spirituels sont confrontés à des problèmes d'ego et de pouvoir, c'est intrinsèque à la nature humaine.
Je ne pense pas que cela concerne les seuls occidentaux, la nouvelle génération indienne, la middle class, en est tout aussi imprégnée.
Bien affectueusement,
Elodie

Anonyme a dit…

Juste pour dire à 4 Don que je ne suis plus à la SRCM depuis très longtemps ! Mes commentaires sont issus de mon propre cheminement ... Chacun parle selon son niveau de conscience,de reflexion et d'interprétation - Et maintenant,comme je vous l'ai dit, je me tais - et souhaite bonne route à tout le monde -

Elodie a dit…

Bonjour Anonyme,
Finalement je ne vous ai pas répondu. Certes la critique est aisée et l'art est difficile. On peut constater des problèmes, ne rien dire et tourner les talons. Personnellement, j'appelle cela prendre la fuite.
J'ai posé des questions, et si j'avais rencontré ne serait ce qu'une seule oreille attentive, je serais probablement toujours dans la Mission. Silence et culpabilisation ont été les seules réponses que j'ai obtenues.
Nous vivons dans un monde où tout le monde juge tout le monde et chacun se fait sa propre opinion, voilà qui me convient. Les susceptibilités sont à fleur de peau au sein de la Mission, votre intervention en est un bon exemple. Les croyances ne sont pas à l'abri de la critique qui, je le rappelle peut être positive ou négative. Quand elle est argumentée, non diffamatoire, ce me semble une bonne chose, une volonté d'aller de l'avant, de réformer ce qui ne va pas. Critiquer, c'est aussi mettre en avant ce qui est bon, même si c'est souvent par défaut.
Enfin, la SRCM prétend changer le monde, avec ou sans notre consentement. Je revendique le droit de donner mon avis.
Bonne continuation à vous,
Elodie

Roman a dit…

Bonsoir Elodie,Je n'ai lu nulle part dans les écrits de Babuji ou Chariji que le Sahaj Margh était la seule voie.J'ai beaucoup lu en français et en anglais.Au contraire,Il nous demande de respecter toutes les voies et de ne pas prôner cette non-vérité.IL ne fait qu'affirmer que c'est une voie efficace à 100% si pratiquée sincèrement.Il affirme aussi qu'elle est une voie universelle dans le sens où elle peut être pratiquée par tout être humain de plus 18 ans et sain mentalement et ne consommant pas de stupéfiants.
Je regrette que ta famille t'ait rejetée de même que les abhyasis que tu connaissais.Je peux comprendre ton incompréhension,ta tristesse,ta souffrance.Mais c'est bien toi qui vit tout cela dans ton corps et ton esprit.Pour moi le Sahaj margh n'est pas une promesse de félicité ni qu'un chemin de souffrances qui sont inhérentes à la condition humaine.Je ne sais pas analyser la condition spirituelle des pratiquants et cela ne me dérange pas.Je sais par expérience personnelle que ce n'est pas une voie facile,bien au contraire, même si c'est une voie simple.L'ego utilise toutes les possibilités à sa disposition.Je regrette aussi que tu aies été culpabilisée,cela ne doit pas exister dans le Sahaj Margh.Devront en répondre ceux qui l'ont fait sciemment.
Quant au travail de la médium Hélène,Babuji affirme qu'elle est la seule élue et préparée pour ce travail qui lui cou^te beaucoup d'énergie.Babuji reconnait qu'il sera difficile pour beaucoup de l'accepter.Je te remercie de donner les références exactes(pages,titres)de ce que tu écris ,ce qui permettra à chaque lecteur d'aller s'y réferer s'il le souhaite.Si tu le souhaites je peux te donner les références de mes remarques concernant les affirmations de Babuji.
Merci d'avoir pris du temps pour lire mon commantaire et de le faire paraître dans ton blog.
Fraternellement.
Roman.

Elodie a dit…

Bonjour Roman,
Voici un courrier de Babuji publié par le petit-fils de Lalaji tout à fait clair : "The Mohamadan systems have all breathed their last and this, 'The Sahaj Marga' the only ONE has now emerged out in their place."
Référence http://naqshmumraif.googlepages.com/forviewer’sattentionplease
Je n'ai pas de références des critiques et de la culpabilisations par d'autres abhyasis, c'est malheureusement généralisé dès lors qu'on s'interroge un peu sur les bien-fondés du Sahaj Marg.
Bien affectueusement,
Elodie

4d-Don a dit…

Roman...

Elodie t'a donne le lien de la lettre de Babuji qui apparait sur le site du petit fils de Lalaji... Je te le re-donne ici:

"The Mohamadan systems have all breathed their last and this, 'The Sahaj Marga' the only ONE has now emerged out in their place."
Référence http://naqshmumraif.googlepages.com/forviewer’sattentionplease

La citation: 'The Sahaj Marga' est ajouté "à la main" par Babuji ... soit ça ou ils (ces sufis) sont tous de menteurs...

Frank nous a aussi donné comme référence les lettres de Babuji quans il nous expose le racisme qui existe au sein du Sahaj Marg. Babuji, en choisissant une épouse pour son fils, Umesh (maintenant décédé... poison), ne veut pas de filles "slava" our de complexion noire... Tu peux trouver cette citation dans les "lettre de Babuji" qui sont publiés...

Alors ne dites plus que nos propos de viennent pas des LEADERS du Sahaj Marg...

Avez-vous aussi lu les propos de Chari vis-à-vis les Homosexuels??

Vous pouvez trouver ici (en Anglais):

http://4d-don.blogspot.ca/2010/07/mr-chari-of-sahaj-margtm-recall-your.html

Chari ici nous culpabilise, et nous appele les "enemis de la Spiritualité": (c'est un mensonge!!... ce n'est pas la VÉRITÉ!! C'est ça, TON MAITRE?? Un menteur?

http://4d-don.blogspot.ca/2008/05/enemies-of-spirituality.html


(vous pouvez traduire avec Google Translate ici:

http://translate.google.com/#fr|en|

Et priez-vous encore pour un "égrégore favorable" comme vous en dit Chari??

Vous trouverez ici (en Anglais):

http://4d-don.blogspot.ca/2009/03/abhyasis-pray-so-as-to-create.html

C'est quoi un "égrégore"? Voire ici:

http://4d-don.blogspot.ca/2009/03/what-is-egregore-is-it-part-of-raja.html

Cherchez votre divin en votre INTÉREIEUR... pas dans les péchés de vos Maitres...

Vous enseigne-t'ils de ne pas conduire après votre méditation??

Lisez les propos de Chari ici concernant "un manque d'oxygène" avec la meditation Sahaj Marg.

http://4d-don.blogspot.ca/2009/06/lack-of-oxygen-causes-spiritual.html

Don...

PS...

Ou est la citation (de Babuji) qui dit que la Médiume, Helène est "la seul" qui peut vous donner les "whispers" du Babuji décédé en 1983 ... votre "spiritualisme" or votre "spiritisme", que vous appelez encore de la SPIRITUALITÉ ??

Elodie a dit…

Bonjour Roman,
Je ne vais pas rechercher toutes les références possibles et imaginables. Je viens de passer 2 minutes sur votre site internet, pages de présentation du Sahaj Marg. En voici une intitulée « Why Sahaj Marg », et la première phrase est ainsi rédigée : “Unique among Indian yogic practices, the Sahaj Marg system offers us the possibility of spiritual evolution to the highest extent within the framework of our natural, everyday lives.”
En voici la référence, je pense que cela suffira.
Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.
Bien affectueusement,
Elodie

Elodie a dit…

www.sahajmarg.org/sm/why-sahajmarg